Rechercher

accueillir le printemps


Le Printemps rime avec nouvel élan, expansion. Après les énergies dormantes de l’hiver, la sève circule à nouveau dans les végétaux tout comme l’énergie dans notre corps. C’est le moment de nettoyer nos intérieurs : nos lieux d’habitation et nos corps et de renouer avec nos projets créatifs, notre élan de vie. Comme une nouvelle naissance à nous-mêmes.




En Ayurveda, le Printemps correspond au dosha Kapha -Eau et Terre-  de nature onctueuse, liquide, collante, fraiche et lourde. Kapha -lorsqu’il est équilibré-, correspond aux qualités d’ancrage, de stabilité, d’endurance, de soutien, de force, tant sur le plan physique que sur le plan émotionnel (générosité, sécurité, abondance).  Or la chaleur montante du Printemps vient liquéfier Kapha accumulé dans le corps pendant l’hiver. C’est la raison pour laquelle cette abondance de fluides dans le corps peut nous rendre sujets à divers refroidissements et allergies (rhume des foins) et entraîner la stagnation de la circulation lymphatique, de la fatigue ou une sensation de lourdeur.

Il est important en cette saison de stimuler le feu digestif et d’alléger notre corps. Pour cela, c’est très simple, la nature est en synchronie avec nos corps : consommez local et regardez ce que la saison nous apporte. Plutôt qu’une cure detox drastique, privilégiez les saveurs amères et astringentes (endives, artichauts, pissenlit, chicorée, salade trévise…). Evitez les aliments trop gras, trop lourds et trop sucrés. Mangez de préférence léger, chaud et des aliments cuits. Pour favoriser une bonne digestion, buvez de l’eau tiède au gingembre un peu avant le repas. Et bien sûr, incluez un peu d’exercice physique dans votre routine.


Accepter la transition

Que se passe-t-il à l'arrivée du printemps ?

Côté météo, les beaux jours reviennent, le soleil se montre plus souvent et plus longtemps, les températures augmentent mais il reste encore beaucoup d’humidité dans l’air. Selon la loi des correspondances, ce qui est dehors est comme ce qui est dedans. On peut donc retrouver ce trop plein d’humidité dans notre corps.

Au mois de mars, nous avons derrière nous de longs mois d'hiver, de froid et de manque de lumière. Nous bougeons et sortons moins, l'activité physique est en général au ralenti. Le début du printemps est une saison fraîche et humide et le corps peut être fragilisé par les mois les plus froids. C'est donc une période pendant laquelle il faut être vigilant ! Rhumes, sinusites, états grippaux ou déséquilibres du système digestif nous attendent bien souvent à la fin de l'hiver. On peut aussi se sentir fatigué, lourd, voire légèrement déprimé. L'arrivée du printemps peut nous donner soudainement envie de sortir et bouger plus, mais il est important de rester à l'écoute.


Le réveil de la nature Tout comme pour la nature, le réveil du corps et du mental doit se faire en douceur. Les changements de températures nous invitent à prendre du recul et à savoir adapter notre garde-robe et nos activités. Un jour peut être très printanier et le lendemain très hivernal ! Ainsi, le début du printemps est une période d'ouverture vers le monde extérieur, mais il est nécessaire de garder une place pour la contemplation. Observer comment notre corps et notre mental réagissent à ce changement de saison, observer la nature qui se métamorphose, mettre en accord ce qui se passe en nous et dans le monde extérieur. Le printemps est une saison d'espoir, de joie et de transformation, pour peu que l'on sache rester à l'écoute de soi.


Sur le tapis A cette période, le corps a besoin d'être purifié pour éliminer les toxines accumulées pendant l'hiver. Il est donc intéressant de continuer les pratiques dynamiques de l'hiver pour nous apporter de l'énergie et stimuler les organes acteurs de la purification et de l'élimination : le foie, les intestins, les poumons et les reins. Ainsi, on va chercher des pratiques qui vont masser et mobiliser ces organes, avec notamment les torsions, les salutations au soleil, ou encore les postures d'ouverture de la cage thoracique (flexions arrière ou postures avec les bras étirés vers le ciel). Se gratter la langue au réveil ou se nettoyer le nez avec de l'eau salée et un néti seront aussi importants pour aider cette purification printanière du corps. Mais n'oublions pas les pratiques plus douces qui nous permettront de nous recharger en énergie si nous nous sentons fatigués.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Haaa la fameuse Morning routine ! Je pense qu'il faut d'abord être au clair sur ses attentes dans le fait d'avoir une routine car sa construction et le moment de réalisation ne sera peut être pas le m